Guide d'achat : bien choisir sa whey

Par

Sport

La “whey protein” ou protéines de lactosérum en français est bien connue des sportifs. Son succès est incontestable et très nombreuses sont les marques proposant des suppléments protéinés à base de whey.
Tout le monde possède des critères plus ou moins bien définis lorsqu’il cherche une whey. Nous avons analysé chacun d’entre eux et vous proposons ce guide d’achat pour vous accompagner dans votre choix.

 Alteres

Vous recherchez ?

 

La sélection de souslaboite.com

Apurna Whey Elite (Anciennement Pure Whey Isolat)

Composée d’un isolat de protéines natives du lait dosé à plus de 82%, cette whey de chez Apurna a de quoi séduire. L’origine de la matière première est assez claire, le procédé de fabrication bien décrit, les normes de sécurité mises en valeur, le tout pour un prix dans la moyenne. Voilà autant de critères qui rendent ce supplément plutôt intéressant et qui nous font placer la whey Apurna en tête de notre guide d’achat. 

Les plus dosées en protéines :

SCITEC 100% Whey Isolate

Le dosage d’une whey en protéines est surtout dû à son mode de fabrication. A l’origine, la matière première de vos suppléments protéinés contient une grande partie de lipides et de glucides. Elle va donc subir des traitements industriels (micro et ultrafiltration, chromatographie d’échange d’ions…) capables de séparer ces différents constituants pour obtenir la concentration voulue.

Les isolats de whey sont les produits les plus filtrés. Il contiennent au moins 90% de protéines ne laissant que peu de place aux autres macronutriments (dans le produit fini, l’ajout d’excipients fait tomber cette valeur autour de 80% de la masse totale). Les concentrés (ou concentrats) de whey sont eux légèrement plus riches en lactose (glucides) et autres graisses. Il en découle une concentration en protéines légèrement plus faible et des apports énergétiques quelque peu supérieurs aux wheys les plus filtrées. Les écarts sont cependant très minimes et les arguments marketing à relativiser.

Pour les fans de BCAA et de Leucine

EaFit Pure Whey

La composition des suppléments protéinés en acides aminés ramifiés (BCAA) est l’un des arguments commerciaux les plus présents dans la communication des marques de nutrition sportive. Les quantités d’isoleucine, de valine et surtout de leucine, sont bien mises en avant à travers des aminogrammes promettant toujours plus de BCAA. 
Ces derniers ont d’ailleurs montré des effets positifs sur la performance chez le sujet peu entraîné. Les résultats sont toutefois controversés et l’action des BCAA sur la fatigue mentale peut poser des problèmes éthiques puisque le seuil d’alerte lors d’exercice d’endurance est repoussé.

La leucine est quant à elle utile dans la synthèse des protéines musculaires. Sa supplémentation seule n’a quant à elle pas montré de gros intérêt puisque les besoins du sportif semblent tout à fait être comblés lorsque les apports protéiques sont respectés (et non dépassés).

Vous l’aurez compris, les BCAA et la leucine sont bien évidemment indispensables à la bonne construction musculaire mais la très grande majorité des wheys du marché devrait en apporter les  quantités nécessaires à votre entraînement. Hormis dans des cas extrêmes, les aminogrammes que vous rencontrez témoignent d’ailleurs de faibles écarts.

Les meilleures qualités nutritives

Apurna Whey Elite

La whey n’est pas UNE protéine mais un ensemble de protéines. Elle contient entre autres un mélange de bêta-lactoglobuline, d’alpha-lactalbumine, d’albumine ou encore d’immunoglobulines apportant chacune leur lot d’acides aminés.
La façon dont est obtenue la matière première (fromagère ou native du lait) ainsi que les méthodes de séparation et les températures utilisées pendant la fabrication peuvent quelque peu modifier ces protéines. On parle alors de protéines dénaturées ou altérées.
Les études scientifiques ne semblent pas montrer de différence d’efficacité entre une whey dont les protéines auraient été dénaturées et une whey dont elles auraient été bien conservées. Dans tous les cas, l’efficacité dans la construction musculaire est prouvée.
Les diverses fractions protéiques que contient le lactosérum peuvent toutefois présenter d’autres avantages pour la santé dont il serait dommage de se passer. La whey native du lait filtrée à froid est ainsi celle dont les qualités ont été les mieux préservées. Ces protéines ont été normalement peu été dénaturées.

Les plus digestes : Pour les intestins fragiles

STC Premium Whey

Malgré les nombreuses qualités que l’on reconnaît à la whey, il est très probable de présenter des problèmes digestifs lors de sa consommation. Les effets secondaires sont alors gênants et entraînent souvent l’arrêt de la supplémentation. Ils peuvent entres autres être dus à la présence de lactose que contiennent naturellement ces protéines de lait. 

Pour pallier à ces effets indésirables, les industriels ont mis au point des procédés de filtration capables de séparer des protéines, une grande partie du lactose présent dans le lactosérum. On obtient ainsi, selon le degré de filtration, des isolats de whey dont la présence de sucre (et donc de lactose) peut devenir dans certains cas minime voir même pratiquement négligeable. Les personnes sensibles auront donc intérêt à scruter les étiquettes pour privilégier ce type de supplément. Attention, en cas de véritable intolérance au lactose, il faudra tout de même plutôt s’orienter vers des protéines végétales.

Certaines marques comme STC nutrition (Ci-dessus Premium Whey et son complexe digestif Aminolise), EAFit ou SCITEC Nutrition utilisent des complexes digestifs à base de probiotiques et/ou d’enzymes digestives.

EaFit Pure Isolate

L’effet des probiotiques, notamment lactobacillus acidophilus (comme ci-dessous chez Pure Isolate de chez EaFit) a effectivement montré des capacités à améliorer les symptômes d'intolérance au lactose. On leur attribue aussi des propriétés protéolytiques tout comme certaines enzymes telles que la bromélaïne et la papaïne. Ces éléments peuvent donc potentiellement faciliter la digestion même si les fabricants rechignent souvent à communiquer sur les dosages employés.

Une histoire de goût

SCITEC 100% Whey Pro

Le goût est certainement l’un des critères les plus importants. Il est évident que lorsque l’on consomme des quantités de 250 ml de préparation par jour (voire plus) pendant plusieurs semaines, il est préférable de s’assurer de ne ressentir aucun dégoût (ou le moins possible) pour bien réussir sa supplémentation. Autant lier l’utile à l’agréable !

Pour répondre à cette demande, certaines marques proposent des dizaines de saveurs plus ou moins exotiques et originales tentant ainsi de satisfaire le plus grand nombre de consommateurs. D’autres se cantonnent au strict minimum mais s’assurent d’obtenir un goût et une texture bien travaillés. Le quantité de parfums disponibles n’est donc pas forcément signe de qualité.
Il faudra aussi faire avec les édulcorants souvent très, voire trop présents,  ainsi que les arômes ajoutés dont la nature et l’origine sont en général plutôt flous.

Par exemple,  SCITEC 100% Whey pro propose 20 parfums...

Pour tous les budgets

Une cure de whey de plusieurs semaines représente tout de même un budget. Les prix, allant du simple au double, ne sont pas toujours justifiés et il est difficile de trouver le juste milieu. Il est aussi possible de ne pas rechercher le dernier produit à la mode ou celui dont la qualité est irréprochable. Le plus logique sera tout de même de privilégier le meilleur rapport qualité prix si vos bourses vous le permettent. Bref, comme nous le montrons dans ce guide d’achat, chacun peut prioriser le ou les critère(s) qui lui semble le plus important.

Notre conseil : Whey 3 d’Aptonia composé à 80% de whey native affiche un prix de moins de 10 €.

Test complet de Whey Aptonia

Et pourquoi pas une whey Bio ?

Depuis déjà quelque temps, les Wheys labellisées Bio sont arrivées sur le marché. Elles ont pour point commun de mettre en avant la traçabilité de la matière première issue de l’agriculture Bio et en général l’absence d’additifs chimiques ou d’OGM. Ainsi, les vaches laitières sont élevées dans les conditions définies dans le cahier des charges de l’agriculture biologique, et sont nourries selon les mêmes critères.

Certaines Wheys Bio affichent des qualités nutritionnelles quasiment identiques aux wheys traditionnelles que ce soit au niveau des concentrations en protéines qu’à celui des dosages en acides aminés. Les prix sont encore légèrement supérieurs à la moyenne de notre comparatif mais l’argument du Bio a tout de même de quoi séduire.

Attention cependant à ce que les arguments commerciaux soient bien justifiés. Les protéines du produit que vous choisissez doivent être labellisées “Agriculture Biologique” pour respecter la réglementation européenne en vigueur.

La sécurité avant tout

Nous ne le rappellerons jamais assez, les suppléments à base de whey sont avant tout des produits alimentaires. Il est donc important de privilégier les marques mettant en place des plans de maîtrise des risques sanitaires dans leurs usines de fabrication (HACCP) et celles dont la certification ISO 22000 témoigne du sérieux en terme de sécurité des denrées alimentaires.

De même, puisque la whey est destinée aux sportifs, il nous semble bon de choisir un produit mettant clairement en avant un label garantissant l'absence de substances dopantes. C’est par exemple le cas de la norme AFNOR NF V 94-001 en général représentée par un logo ou une expression bien visible sur le packaging. L’éthique liée à la pratique du sport est une valeur importante à ne surtout pas négliger.

Notre conseil : Les gammes APURNA, EaFit et STC Nutrition appliquent la norme NF V 94-001

 

Aurélie, diététicienne nutritionniste

Par Aurélie, diététicienne nutritionniste le lundi, 03 juillet 2017

Mis à jour le mardi, 20 mars 2018